Jeux d'été du Canada 1989 à Saskatoon

Saskatoon, Saskatchewan – 1989

13 au 26 août 1989

Résumé

C’était la deuxième fois pour Saskatoon, la première collectivité à organiser deux Jeux, ceux d’hiver en 1971 et ceux d’été en 1989. On aurait donc pu supposer que ce serait plus facile, et ce le fut, mais la complexité ordinaire des Jeux ne permet pas de qualifier quoi que ce soit «d’une simple tâche». L’excitation était évidente alors que cette ville de 185 000 personnes a fourni un record de 8500 bénévoles pour faire de ces Jeux un tel succès. La préparation pour les Jeux a nécessité beaucoup de planification et de temps. Cela a été particulièrement évident avec la préparation des installations d’aviron : la rivière South Saskatchewan. Le cours d’eau était trop large, jusqu’à 350 mètres, et le sable et la vase au fond avaient tendance à remonter. Le cours d’eau a donc dû être dragué, rétréci et contraint pour permettre un courant suffisant pour empêcher la formation de bancs de sable. Quand les Jeux se sont terminés, la province hôtesse a réussi la plus grande amélioration par rapport aux Jeux précédents en passant de la huitième à la quatrième place pour remporter la convoitée Coupe du Centenaire. L’Ontario a de nouveau terminé première et le Nouveau-Brunswick a remporté le prix Jack Pelech pour le meilleur esprit sportif.

Impact économique

Le Saskatoon Star Phoenix a dit que les Jeux d’été du Canada avaient généré un plus gros avantage économique pour les marchands locaux que le tournoi de curling Brier ou le tournoi de hockey de la coupe Memorial.

Participation

 

Athlètes masculins : 1638
Athlètes féminines : 1217
Total des athlètes : 2855
Entraîneurs masculins : 283
Entraîneurs féminines : 82
Gérants : 108
Gérantes : 127
Total des entraîneurs/gérants : 576

Héritage

Améliorations d’infrastructures

Non seulement y a-t-il eu plusieurs améliorations aux installations sportives à la suite des Jeux du Canada de 1989, mais une Plaza des Jeux a aussi été laissée en héritage. La Plaza des Jeux a été utilisée dans plusieurs occasions pour des événements spéciaux à Saskatoon, dont le Festival annuel de Saskatoon. Comme autre héritage, il y a un beau livre sur toute l’opération des Jeux, du début à la fin, dans chaque école de la province de la Saskatchewan. Un groupe de 80 professeurs de Saskatoon, tous des bénévoles, ont préparé le livre et assuré sa distribution afin que les générations futures sachent ce qui s’est passé dans cette ville de 185000 personnes en 1989 et comment le tout s’est réalisé.

Faits saillants

Il y a eu l’expérience du cycliste du Yukon Kiyoshi Maguire, de Whitehorse. Dans la course sur route de 100 km, Maguire était épuisé et ne savait pas comment il allait pouvoircontinuer. Juste comme il commençait à faiblir, un cycliste de Terre-Neuve s’est approché et a permis à Maguire de suivre son déplacement d’air sur une bonne distance. «J’étais mort de fatigue au moment où ce groupe de cyclistes me dépassait, dit Maguire. L’un d’eux vint se placer devant moi, pour me tirer en quelque sorte. Quel type!» Maguire termina en 36e place sur 37... mais il a quand même fait ses 100 km.

Saviez-vous que?

  • Saskatoon a établi un record des Jeux du Canada à l’époque avec 8500 bénévoles.
  • Un surplus de plus de 1,6 million $ a été généré par les Jeux du Canada de 1989 et placé dans une fondation : la Fondation des Jeux du Canada Games.
  • Les mascottes officielles des Jeux du Canada de 1989 étaient Lily et Billy les tigres.
  • Le thème des Jeux de 1989 était «Célébrons la récolte... la récolte de l’or».

Mascottes officielles - Lily et Billy

Photos

89