Jeux d'hiver du Canada 1979 à Brandon

Brandon, Manitoba 1979 

12 au 24 février 1979

 

Brandon, Manitoba

Résumé

Pour les Jeux de 1979 à Brandon, il n’y a pas eu d’île à déplacer, de lac à créer, ni de montagne à construire. Mais cela n’a pas rendu les choses plus faciles au comité organisateur. Organiser les Jeux du Canada est une grosse commande... les cérémonies et l’apparat nécessaires, la complexité des sports concernés, la nourriture et l’hébergement pour plus de 2000 athlètes et officiels. En ce qui concerne le drapeau des Jeux du Canada, la compétition n’a jamais été aussi grande alors que le Québec a devancé l’Ontario par un point avec la dernière médaille d’or des Jeux.

Héritage

Bénévoles

Dans une petite ville comme Brandon, avec une population de 38 000 personnes, un citoyen sur neuf a été engagé dans le succès des Jeux. Cela a aidé à rapprocher la communauté et fait en sorte que les gens ont compris qu’ils pouvaient organiser un événement de l’envergure des Jeux du Canada. Le président des Jeux, Alex Matheson, croyait que la plus grosse portion de l’héritage des Jeux du Canada était dans les ressources humaines. La ville de Brandon s’est révélée, au monde et à elle-même, et, avec une toute nouvelle confiance, elle «s’est modernisée», comme a dit Matheson.

Améliorations d’infrastructures

La ville a hérité d’un tout nouveau complexe sportif, qui comprend un aréna de hockey avec 4000 places, une piscine de 50 mètres avec six couloirs, des terrains de racquetball et un anneau de patinage de vitesse. Le Sportsplex a coûté 3 millions $. Les installations à Mount Agassiz, le site de ski alpin, ont eu droit à un rajeunissement majeur au coût de près d’un demi-million de dollars. De nouvelles pistes de ski de fond ont été développées dans les collines au sud de Brandon et des écoles et d’autres installations dans les environs ont été modernisées.

Faits saillants

Il y a eu plusieurs grands athlètes aux Jeux. Une de ces athlètes a été Bonnie Wittmeier, âgée de 12 ans, qui, du haut de ses 4 pieds, 3 ½ pouces, a soulevé la foule en remportant quatre médailles d’or et une d’argent en gymnastique, à seulement une médaille d’or du record. Sylvie Daigle, une patineuse de vitesse de 16 ans qui devait connaître la gloire internationale et olympique plus tard, a montré ce dont elle était capable avec une victoire par plus d’une seconde au 500 m féminin. Elle a finalement remporté quatre médailles d’or en tout, décrochant le 500 m, le 1000 m, le 1500 m et le 1500 m avec départ de masse.

Saviez-vous que?

  • Les Amis des Jeux (ADJ) ont recueilli plus d’un million $ en argent et cadeaux en espèce pour les Jeux du Canada de 1979.
  • Pendant les Jeux, la température est descendue à moins 30 degrés Celsius, un gel typique du Manitoba.
  • La mascotte officielle des Jeux du Canada de 1979 était Brandy le bison.

Photos

79