Jeux d'hiver du Canada 1995 à Grande Prairie

 
Grand Prairie, Alberta

Grande Prairie, Alberta – 1995

19 février au 4 mars 1995

Résumé

Les Jeux du Canada de 1995 étaient composés de 21 sports différents. À ce moment-là, Grande Prairie était la plus petite ville de l’histoire à organiser les Jeux du Canada. Les Jeux du Canada de 1995 ont été construits sur une philosophie de propriété multiple et ont nécessité un solide engagement de toute la collectivité pour devenir un succès retentissant. Pour mieux vendre les Jeux du Canada, deux athlètes de haut niveau ont été choisis pour être présidents d’honneur : Alexandre Daigle et Kerrin Lee-Gartner. Le médaillé d’or des Jeux du Commonwealth et médaillé d’argent olympique Willie de Wit, de Grande Prairie même, est apparu par magie avec la flamme dans ses mains pour marquer la cérémonie d’ouverture. Il l’a ensuite remise à Ken Lovsin qui a conduit un traîneau à chiens et passé le flambeau à la médaillée d’or des championnats du monde de basket-ball en fauteuil roulant Judie Millard, qui a volé au-dessus de la foule pour allumer la vasque des Jeux du Canada. La Canadienne Michelle Wright est montée sur la scène et a chanté pour le public avec son esprit jeune, rendant hommage aux succès des participants et des organisateurs pour marquer la cérémonie de fermeture. En bout de ligne, c’est l’Alberta qui a remporté la Coupe du Centenaire et Terre-Neuve-et-Labrador a remporté le prix Jack Pelech. L’Ontario a de nouveau récolté le plus de points et conservé le drapeau des Jeux.

Impact économique

L’impact économique de la présentation des Jeux du Canada de 1995 à Grande Prairie a été immense. En juin 1994, le Développement communautaire de l’Alberta a préparé une étude d’impact économique sur les effets des Jeux du Canada 1995. Les résultats indiquent que plus de 421 nouvelles personnes-années d’emplois ont été créées au cours d’une période de trois à quatre ans, principalement à Grande Prairie. L’étude démontre que pour chaque dollar dépensé, 1,84 $ a été généré dans l’économie provinciale pour un volume total de 31 556 771 $. De plus, elle indique que les gouvernements fédéral, provincial et municipal ont récupéré environ 43 % de leurs investissements directs grâce aux impôts et aux taxes de vente provenant d’activités associées aux Jeux. Les dépenses brutes pour la région de Grande Prairie ont totalisé 20 280 113 $ tandis que le volume total des ventes a été de 37 750 327 $.

Participation

Héritage

Athlètes masculins : 1224
Athlètes féminins : 1293
Total des athlètes : 2517
Entraîneurs masculins : 252
Entraîneurs féminines : 148
Gérants : 89
Gérantes : 128
Total des entraîneurs/gérants : 617

Équipement

Un impressionnant héritage en équipement d’environ 200 000 $ a été laissé à divers groupes et agences de Peace Country. L’équipement est un cadeau aux athlètes de Peace Country et il leur offre l’occasion d’apprendre et d’améliorer leurs qualités athlétiques. Il comprend de l’équipement essentiel à la pratique de chacun des 21 sports des Jeux du Canada de 1995.

Améliorations d’infrastructures

La solution créatrice du comité organisateur de remettre 5,3 millions $ à la ville de Grande Prairie afin d’aider à défrayer les 7,8 millions $ nécessaires à la construction de l’aréna des Jeux du Canada a offert à une situation « gagnant-gagnant » pour toutes les parties. Le comité organisateur a eu droit une installation nécessaire pour organiser les Jeux tandis que la ville, ses résidants et les spectateurs ont désormais une installation dans laquelle ils peuvent apprécier des événements sportifs et culturels qui leur étaient, auparavant, interdits par manque installation de grandeur suffisante. Le joyau de 4050 mètres carrés de la division des installations du comité organisateur offre 2550 places, six vestiaires et un service de traiteur sur place, pour ne nommer que quelques aspects. D’autres installations ont été laissées en héritage aux résidants de Grande Prairie, dont le centre de ski nordique Wapiti des Jeux du Canada de 1,4 million $ et des rénovations de 190 000 $ effectuées à l’aréna Johnny MacDonald.

Fierté et esprit régionaux

La création d’une solide base de 8000 bénévoles, dont 1500 ont été formés au meilleur service à la clientèle de l’Alberta, fait qu’ils sont disponibles pour le succès d’activités et d’événements bénévoles futurs. L’incroyable sensation de réussite s’est répandue dans les collectivités de Peace et de Jasper et est partagée avec les visiteurs – une excellente qualité dans les collectivités déjà reconnues pour leur chaleur et leur hospitalité.

Faits saillants

Un des faits saillants de ces Jeux a été quand le Québécois Alexandre Jeltkov a établi un nouveau record pour le plus grand nombre de médailles remportées à des Jeux du Canada avec huit en gymnastique artistique. Dans les épreuves de ski alpin pour les personnes avec une déficience physique, c’est Karolina Wisniewska, de l’Alberta, qui a remporté les trois médailles d’or. C’est Jason Parker, un patineur de vitesse de la Saskatchewan, qui a remporté le prix Roland-Michener chez les hommes, tandis que Jean Lessen, une haltérophile du Yukon a obtenu l’honneur chez les femmes.

Saviez-vous que?

  • En 1971 Grande Prairie a présenté sa candidature pour organiser les Jeux du Canada de 1975, mais a perdu contre Lethbridge.
  • Voici les 10 objets les plus vendus aux Jeux du Canada de 1995 :
    1. T-Shirt de base blanc
    2. Chapeaux
    3. Bouteilles d’eau
    4. Poupées des mascottes
    5. Pull molletonné
    6. Produits Sun Ice
    7. Objets souvenirs de moins de 10 $
    8. Épinglettes
    9. Pull molletonné de couleur pigmentée
    10. Cols roulés
  • À la fin de la cérémonie de clôture, son excellence le très honorable Roméo LeBlanc, gouverneur général du Canada, a déclaré clos les Jeux du Canada de 1995.
  • Les mascottes officielles des Jeux du Canada de 1995 étaient deux orignaux répondant aux noms d’Aurora et de Boreal
  • «Laissez-vous captiver» était le thème des Jeux de 1995.


Mascottes officielles

Photos

95