Jeux d`hiver du Canada 2007 à Whitehorse

Cliquez ici pour les résultats  

Résumé

L’année 2007 a connu deux moments forts. Non seulement cette année-là soulignait le 40e anniversaire des Jeux du Canada, mais pour la première fois de leur histoire ils se sont déroulés au nord du 60e parallèle à Whitehorse, au Yukon. Ces Jeux ont eu ceci de particulier que les trois territoires ont fait front commun pour présenter une approche entièrement nordique. La capitale yukonaise a accueilli plus de 4500 entraîneurs, gestionnaires, officiels et athlètes dont Steven Stamkos et Marianne St.-Gelais. Au terme de ces Jeux, la Coupe du Centenaire remis à l’équipe s’étant le plus améliorée a été remise à la Saskatchewan et le drapeau des Jeux est allé à l’Ontario. 

Retombées économiques

Au total, 94,8 millions de dollars ont été injectés dans l’économie, dont 69,1 millions de dollars en dépenses d’investissement (construction du Centre des Jeux du Canada, le village des athlètes et quelque 6 millions de dollars pour moderniser certaines installations de la Société hôtesse). Pendant les Jeux, les quelque 7500 personnes qui y ont assisté ont dépensé environ 8,7 millions de dollars, la plupart dans l’industrie du tourisme d’accueil. En fait, à peu près tous les hôtels de la capitale ont affiché complet pendant les 16 journées qu’ont duré les Jeux. Par ailleurs, l’aéroport de Whitehorse a enregistré plus de 10000 débarquements au cours des mois de février et mars2007 pour doubler le taux d’achalandage enregistré en 2001-2003. 
 

Participation

Athlètes masculins: 1329
Athlètes féminins: 1418
Nombre total d’athlètes: 2747
Nombre total d’entraîneurs et de gestionnaires: 700

Faits saillants

Le monde du patinage de vitesse courte piste n’oubliera pas de sitôt la participation de MarianneSt.‑Gelais, d’Équipe Québec, aux Jeux du Canada. En fracassant les records des Jeux aux courses de 500, 1000 et 3000 mètres et en partageant celui du 3000 mètres relais, elle a décroché cinq médailles, dont quatre d’or et une d’argent. Il va sans dire que ses exploits sont loin d’être passés inaperçus. 

Legs

Infrastructure

  • Le Centre des Jeux du Canada est unique en son genre dans le Grand Nord canadien. Il s’agit d’un centre multisports de classe internationale doté de deux patinoires (l’une de dimension internationale, l’autre de la LNH), de deux pavillons des sports, d’une piscine de 25 mètres contigüe à un bassin de détente, d’une piste de course de 300 mètres, d’un centre de conditionnement physique, de salles de réunions, d’un centre de réadaptation géré par le secteur privé et d’une foire alimentaire. Ce Centre profitera à toute la collectivité pour de nombreuses années à venir.
  • Le village des athlètes aura contribué à cerner les besoins à long terme en matière de logements abordables en plus de fournir les résidences familiales qui faisaient défaut au Collège du Yukon.

Investissement dans la jeunesse

  • La Société hôtesse a mis sur pied le Fonds en fiducie des Jeux du Canada pour les sports autochtones sous forme de programme spécial que le Centre sportif autochtone administrera en plus de voir au programme de subvention au nom du Fonds.

Fierté régionale

  • Un plus beau sentiment de fraternité au sein des municipalités et entre les régions.
  • Une meilleure estime de soi et un plus beau sentiment de fraternité au sein de chaque collectivité.

Bénévoles

  • La Société hôtesse a recruté et formé 4000 bénévoles et les a répartis entre les différents sites. Whitehorse, Yukon et tout le Grand Nord disposent désormais d’un vaste bassin de bénévoles prêts à s’investir dans d’autres manifestations sportives de haut niveau.
Le saviez-vous?
  • Aucun des territoires du Canada n’avait obtenu l’organisation des Jeux du Canada avant ceux d’hiver2007.
  • La division du Grand Nord, les Territoires du Nord-Ouest, le Nunavut, le Yukon et la Société hôtesse ont travaillé de concert pour mettre en évidence le Nord canadien avant et pendant les Jeux et pour faire mieux connaître le mouvement des Jeux avant et durant les Jeux d’hiver du Canada en mettant sur pied des programmes qui font la promotion du Nord dans tout le Canada.
  • Les trois mascottes des Jeux, des huskies, représentaient un des trois territoires du Canada: Yúka (Yukon), Taïga (Territoires du Nord-Ouest) et Uqila (Nunavut). Pour les distinguer, chacune avait des caractéristiques, des couleurs et des traits uniques qui symbolisaient son territoire.
  • En 2007, l’anneau doré ceignant une feuille d’érable rouge est devenu le nouveau logo des Jeux du Canada.

Photos

07