Citoyen de Winnipeg redonne à un sport qui lui a beaucoup donné

 

Un vendredi après-midi pluvieux avant les parties de la ronde des médailles de baseball n’altère en rien l’esprit des Jeux d’été du Canada 2017 pour le bénévole Dave Walchuk. Non seulement Dave est un mordu de ce sport, mais il est aussi un ancien athlète des Jeux du Canada très heureux de partager ses exploits.

Travailler bénévolement au Shaw Park est un choix tout naturel pour Dave, car il a joué au baseball — champ droit — pour l’Équipe de la Saskatchewan pendant les Jeux de 1977 à St. John’s (Terre-Neuve). L’équipe s’est classée au 8e rang et deux de ses membres ont été recrutés par des organisations des ligues majeures.

« Les jeux de 1977 sont un événement toujours présent à mon esprit et ont été une période passionnante de ma vie », évoque Dave qui est né au Manitoba avant que sa famille ne se dirige vers l’Ouest. « J’avais 15 ans à l’époque et j’étais le plus jeune de l’équipe, cela a été pour moi une immense courbe d’apprentissage, car tout était nouveau. J’ai regardé évoluer les coéquipiers et j’ai appris sur le leadership, l’ouverture aux concepts d’équipe et comment gagner et perdre de manière élégante. »

Les leçons qu’il a tirées du terrain de jeu et des liens créés avec ses coéquipiers et ses entraîneurs lui ont permis de se forger une belle et longue carrière chez Walmart et Real Canadian Superstore (Loblaw) qui a conduit sa famille dans tous les coins du pays. Il possède et exploite actuellement un magasin d’alimentation Bulk Barn à Winnipeg.

« On peut dégager énormément de convergences entre le sport et la vie professionnelle. Vous apprenez comment vous rendre jusqu’aux vice-présidents ou à vous tourner au niveau du terrain. Vous apprenez comment gérer les situations. »

Un souvenir mémorable des Jeux de 1977 a été de serrer la main du premier ministre, Pierre Trudeau, au moment où les équipes entraient dans le stade en plein air rempli de 11 000 partisans enthousiastes. Dave trouve ironique que 40 ans plus tard, un autre Trudeau, son fils Justin, a aussi serré des mains (et pris des égoportraits) au moment où les athlètes pénétraient dans la Place Bell MTS.

« Ma femme et moi regardions la Cérémonie d’ouverture à la télévision et pour être honnête, j’étais déchiré. Cela m’a rappelé d’excellents souvenirs. Beaucoup de gens m’ont consacré beaucoup de temps. En tant que bénévole, c’est ma façon de redonner au suivant. Vous pouvez voir la passion, l’élan, vous pouvez vous reconnaître. »