Compte à rebours des Jeux 2017 : célébration à un an des jeux! Musiciens manitobains

Plus qu’une semaine avant le compte à rebours des Jeux 2017 : célébration à un an des jeux. Des musiciens venus d’aussi loin que l’Afrique seront sur scène pour donner le coup d’envoi du compte à rebours vers L’ÉTÉ LE PLUS CHAUD DEPUIS UN DEMI-SIÈCLE!

Les organisateurs des Jeux d’été du Canada 2017 ont rencontré les artistes qui participeront à l’événement Compte à rebours des Jeux 2017 : célébration à un an des jeux afin de mieux les connaître. 

Kelly Bado:

Q : Vous êtes arrivée au Canada en 2007. Comment vous sentez-vous à l’idée de faire partie du spectacle de lancement du plus important événement multisport au pays?

R : C’est fantastique. Je suis heureuse d’être autant reconnue maintenant pour ma musique, cela m’incite à en faire plus, à repousser mes limites, à travailler encore plus fort pour continuer à évoluer. C’est un honneur de faire partie de ce spectacle.

Q : Si vous n’étiez pas chanteuse à cet événement, quelle discipline des Jeux d’été du Canada aimeriez-vous pratiquer?

R : Je ne sais pas trop... Voulez-vous dire si j’étais une athlète au lieu d’être chanteuse? J’aime vraiment nager, si la natation est une catégorie.

En attendant le 28 juillet, écoutez la musique de Kelly Bado sur SoundCloud.

 


JP Hoe:  

Q : Comment vous sentez-vous, en tant que Winnipegois, au moment où la ville se prépare à accueillir les Jeux d’été du Canada?

R : Vraiment, nous aimons que les gens puissent découvrir notre petite ville quand ils n’en n’auraient pas l’occasion autrement. L’été ici, on peut profiter à fond de nos beaux parcs, des festivals, des restaurants tous meilleurs les uns que les autres et, croyez-le ou non, d’un temps magnifique. Si les gens ont un peu l’esprit d’aventure, ils aimeront venir chez nous et chercher les petits trésors qui font que nous restons ici toute l’année.

Q : Si vous étiez un athlète professionnel plutôt qu’un musicien professionnel, dans quelle discipline seriez-vous inscrit aux Jeux d’été du Canada?

R : Facile! Le golf. J’aime le calme et la beauté de ces espaces bien entretenus où le véritable adversaire est soi-même. Chaque coup d’approche est une nouvelle possibilité de jouer le coup parfait. Si je pouvais, je diviserais mon temps et mon argent entre le golf et les tournées. Ça me fait rêver!

Voyez le nouveau vidéoclip de sa chanson Beautifully Crazy

 


DJ Mama Cutsworth :  

Q : Comment avez-vous choisi la musique à mixer pour le spectacle du Compte à rebours des Jeux 2017 : célébration à un an des jeux!

R : En tant que DJ, je ne m’en tiens pas à un choix musical prédéterminé pour faire un spectacle. Je préfère être dans le moment présent et observer la façon dont les gens réagissent aux chansons que je fais jouer, m’adapter et travailler avec ce qui se passe. Cela dit, pour un événement comme le Compte à rebours, je veux me concentrer sur un mélange de musique d’artistes canadiens qui font des choses intéressantes (A Tribe Called Red en est un bon exemple), auquel j’ajoute de bons vieux classiques de différentes époques et parties du monde (cela peut aller de grands noms du Motown comme Stevie Wonder à, disons, de la salsa colombienne). Il y a des gens de toutes origines, ici, vous le savez, et c’est important de se connecter avec toutes sortes de gens par la musique et la danse.

Q : Dans quelle discipline des Jeux d’été du Canada 2017 pourriez-vous exceller?

R : Le cyclisme, plus précisément la course sur route. Nous n’avions pas de voiture chez moi quand j’étais petite et j’ai toujours roulé à vélo dans Winnipeg depuis aussi longtemps que je me souvienne. En plus, il y a quelques années, j’ai participé à la course des messagers à vélo Alley Cat avec une amie. Nous avons remporté un prix d’ailleurs, mais je crois que c’était pour l’équipe la plus charmante, ou quelque chose du genre.

: Vous vous investissez beaucoup dans la communauté, avec votre DJ Academy for All Women, par exemple. À votre avis, quel sera l’impact des Jeux d’été du Canada 2017 sur la communauté de Winnipeg l’été prochain?

R : Je suis pour toutes les initiatives qui favorisent la compréhension entre les gens, le respect et l’appréciation les uns des autres, alors j’espère que les Jeux auront cet effet sur notre communauté. J’espère que les Jeux seront le reflet de toute la mosaïque de gens qui vivent sur le territoire du Traité 1. Ce qui serait fantastique, ce serait que les enfants de tous les horizons se reconnaissent dans les Jeux d’été et que cela les pousse à poursuivre leurs propres buts.

Cliquez ici pour en savoir plus au sujet de DJ Mama Cutsworth

 


Leonard Sumner:  

Il a beau venir d’un endroit appelé Little Saskatchewan, c’est une réserve de la région d’Entre-les-lacs, au Manitoba, et ce chanteur-compositeur Anishinaabe est prêt à représenter la province!

Sumner décrit sa musique comme une fusion entre hip-hop, country et rhythm and blues; c’est un visage à mettre sur une voix souvent négligée dans les communautés de musique traditionnelle.

Pour mieux connaître Sumner d’ici son passage sur la scène du Compte à rebours des Jeux 2017 : célébration à un an des jeux! le 28 juillet prochain, voyez le vidéoclip de sa chanson Best of Me.


 

Dirty Catfish Brass Band:

Q : Vous avez dit que ce que votre groupe préférait, c’était l’interaction étroite avec le public. Dites-nous-en plus à ce sujet.

R : Nous aimons surprendre nos fans en jouant sur le coin de la rue ou à d’autres endroits inattendus. Un jour, nous avons défilé dans un magasin à un dollar de Kenora! Nous donnons la plupart de nos spectacles dans des concerts organisés ou des festivals, mais nous aimons vraiment rappeler à notre communauté que la musique est accessible ailleurs. Ça fait vraiment chaud au cœur de voir les gens sourire quand ils tombent sur un orchestre de cuivres alors qu’ils croyaient faire simplement un saut à l’épicerie!

Q : Qu’est-ce que vous aimez le plus dans le fait de jouer dans la rue ou de défiler au lieu de vous produire sur scène?

R : Je ne dirais pas que nous préférons un genre de performance plutôt qu’un autre. Ce que nous préférons, c’est d’avoir un public vraiment énergique. Cela nous nourrit! Parfois, la frontière entre l’artiste et le public n’est pas très clairement définie quand nous jouons dans la rue ou que nous faisons un défilé, et cela donne parfois des expériences très intéressantes, stimulantes. Sur scène, les rôles sont plus figés : la fanfare est sur la scène, le public sur le plancher de danse ou dans des fauteuils. Comme je disais, quand on casse ces moules, quand le public se tient juste à côté de nous dans un défilé ou quand nous jouons dans la rue, on a l’impression de vivre un moment collectif. Tout le monde a l’impression de faire partie de la musique! C’est beaucoup plus stimulant pour nous quand nous pouvons expérimenter la musique de différentes façons et que nous pouvons offrir ces expériences à notre public! C’est tout aussi stimulant pour nous de sentir l’énergie de la foule quand nous sommes sur scène que d’avoir des spectateurs juste à côté de nous qui nous félicitent en nous tapant dans la main pendant un défilé.

En attendant le 28 juillet, cliquez ici pour écouter à la musique du Dirty Catfish Brass Band.