Natation : l’événement des Jeux du Canada 2017 qui fait une grosse vague

 

La natation est réellement « l’épreuve la plus chaude depuis un demi‑siècle »! Assise dans une douce atmosphère humide et chlorée à 26 degrés Celsius de température sur les bancs des spectateurs de la piscine Pan Am, il m’apparaît évident que la natation est l’événement le plus populaire à ce jour! Parés des couleurs de leur équipe, de tatouages temporaires et de costumes, les partisans étaient impatients d’agiter leur cloche à vache pour manifester leur soutien! Qui l’aurait cru?

Photo: Paul Reimer

À l’approche des premières épreuves, les athlètes tournent impatiemment en rond au bord de la piscine, pleins d’appréhension. We Will Rock You de Queen retentit opportunément à travers les haut‑parleurs, survoltant athlètes et partisans au seuil de ce qui promet d’être l’une des soirées les plus palpitantes des Jeux du Canada 2017! Faisant écho au même sentiment, Équipe Ontario exécute une série de mouvements hautement chorégraphiés couronnée de sauts et de mouvements des mains! Finalement, les dernières notes de l’hymne national marquent le début officiel des épreuves de natation de la journée. La tension est palpable. Et voici les officiels en t‑shirt rouge qui s’approchent du bord de la piscine pour prendre place derrière la plateforme de chacun des huit corridors.

Photo: Paul Reimer

En un clin d’œil, les athlètes (qui s’affrontent dans une épreuve de qualification du 50 mètres brasse féminin), en maillot et bonnet de bain, se dirigent vers le bord de la piscine pour l’épreuve. La foule siffle et crie, encourage ses favorites, qui s’étirent et se préparent à la course. Finalement, les athlètes montent sur leur plateforme respective et, au signal du départ, elles plongent; 50 secondes plus tard, l’épreuve est terminée. Immédiatement après, c’est la finale du 50 mètres brasse féminin, pour laquelle Avery Wiseman d’Équipe Alberta remporte la médaille d’or tant convoitée, que lui remet plus tard le maire de Winnipeg Brian Bowman.

Aussitôt après la finale du 50 mètres brasse féminin, voici l’épreuve de qualification du 50 mètres brasse masculin. De nouveau c’est le signal du départ, et les athlètes se lancent! Les cris d’encouragement de la foule indiquent clairement que le Manitobain Liam Rohatynsky fait partie des favoris, mais il ne parviendra malheureusement pas à se qualifier. À la finale du 50 mètres masculin, Gabe Mastromatteo d’Équipe Ontario triomphe et remporte la médaille d’or pour le plus grand plaisir de ses coéquipiers. Les épreuves suivantes sont celles, inspirantes, du 50 mètres brasse de para‑athlétisme. La Manitobaine Samantha Currie et le Britanno-Colombien Jesse Shade y remportent l’or dans les épreuves féminine et masculine, respectivement. Voilà qui montre que malgré les difficultés de la vie il est possible, à condition d’y mettre les efforts, de réaliser ses aspirations, voire de remporter une médaille d’or aux Jeux du Canada 2017!

Photo: Keith Levit

Photo: Paul Reimer

Ce qui ressort de toutes ces épreuves c’est la passion intense des amateurs de natation! Qu’il s’agisse des athlètes qui encouragent avec ferveur leurs coéquipiers, des parents ou des spectateurs qui adorent tout simplement regarder la natation, il n’y a pas l’ombre d’un doute que la natation est le sport qui attire les partisans les plus bruyants et qu’elle fait une grosse vague ici, aux Jeux du Canada 2017!