Trois mamans super fières

Pour les parents, regarder son enfant en compétition, c’est monter à bord de montagnes russes d’émotions : la nervosité, le stress, l’excitation, la crainte, en fait à peu près toute la gamme des émotions possibles. Il y a cependant une émotion qui surpasse toutes les autres et c’est toujours la fierté. La fierté de voir ce que son enfant peut accomplir et cela, par lui-même ou elle-même. Répondez franchement, qui ne sourit pas et ne vient pas peut-être la larme à l’œil quand il voit des mères encourager leurs enfants à des activités sportives? Les Jeux n’en sont d’ailleurs que meilleurs grâce à elles.

Au cours des derniers jours, l’une de nos blogueurs, Mary Mikawoz, a parlé des épreuves sportives, mais surtout, elle a fait la connaissance de quelques-unes de ces mères, assises sur le bout de leur banc à regarder leurs enfants compétitionner. Voici trois mamans que Mary a rencontrées jusqu’à maintenant..

Helene Deschenes-Allen, fière maman de Desiree

Proud Moms Canada Games

Helene a regardé sa fille de 21 ans, Desiree Allen, réaliser une course exceptionnelle au sprint de 200 mètres pour olympiques spéciaux pour l’équipe de l’Ontario. Elle a terminé première dans sa série éliminatoire. Desiree court depuis deux à trois ans maintenant. Depuis qu’elle a décidé de compétitionner comme athlète, Désiree a perdu 55 livres : tout un exploit en soi et une détermination sans pareille!

Desiree a remporté sa série éliminatoire dans un temps de 28,51 secondes. Sa mère Helene était si enthousiaste qu’elle en pleurait lorsque sa fille a terminé sa course. Vendredi, dernier jour des épreuves d’athlétisme, Desiree rivalisera contre Vesta Orchard, la fille de….

Tara Orchard, fière maman de Vesta

Proud Moms Canada Games Winnipeg

Tout comme Helene, Tara Orchard encourage haut et fort sa fille de 16 ans au sprint de 200 m pour olympiques spéciaux. Vesta Orchard fait partie de l’équipe du Manitoba et elle est nouvelle dans les épreuves de vitesse. Il y a un an à peine, elle participait aux épreuves de course sur longue distance, puis a décidé de passer aux épreuves de vitesse. Elle a appris à partir des blocs de départ il y a trois semaines seulement! Bravo Vesta!

Vesta espère réaliser ses meilleurs temps et finir parmi les trois premières de sa série éliminatoire. Son travail acharné et le soutien de sa mère Tara la propulsent et en feront une vedette.  

Les séries éliminatoires de Desiree et de Vesta ont lieu vendredi après-midi au stade de l’Université du Manitoba. Bonne chance les filles! Nous savons déjà que vous serez les gagnantes pour ce qui est des acclamations.

Sherri Hogan, fière maman de Thomas

Proud Moms Canada Games Winnipeg

Sherri Hogan n’est pas du genre timide lorsqu’elle acclame son fils ou sa province. Elle affiche toute sa fierté en regardant son fils Thomas Hogan être joueur pivot pour l’équipe de l’Île-du-Prince-Édouard au basketball (hommes). Sherri a été folle de joie de voir son équipe l’emporter sur celle de Terre-Neuve-et-Labrador l’autre jour. L’équipe croulait sous les hourras!  

La famille Hogan profite pleinement des Jeux. Lorsqu’elle n’encourage pas les joueurs au basketball, elle va voir d’autres compétitions comme le volleyball de plage, danser au concert de Bruno Mars et certainement retrouver un peu de son chez soi à la soirée de l’Île-du-Prince-Édouard au Festival.

Voilà quelques brèves histoires de mamans parmi les plus fières. Voulez-vous nous faire part d’une histoire vous aussi? N’hésitez pas à nous écrire.