Un trou d’un coup

Par Jastin Manalo

La petite balle frappée peut atteindre une vitesse de 340 km/h, voici une des raisons pourquoi le golf est un sport d’intensité. Les spectateurs silencieux observent attentivement. Le golfeur fixe son attention sur le tee, il frappe la balle avec précision et la propulse vers le trou. L’athlète bat son poing dans les airs et le silence est rompu. C’est un trou d’un coup!

Photo: Matt Bedard

Photo: Keith Levit

Au golf, comme dans tous les sports, la forme est un facteur clé. Celle-ci exige une collaboration de chaque partie du corps. Avec la forme en place, le golfeur doit ensuite considérer tout ce qui l’entoure. Le « Tiger Eye », une technique populaire grâce à l’athlète renommé, Tiger Woods, demande une analyse complète de l’environnement, entre autres, la distance et la direction du vent. Finalement, l’athlète doit perfectionner son élan; fluidité, impulsion et surtout, précision. Le golfeur qui cherche le trou d’un coup convoité doit exécuter les trois composantes simultanément. Avez-vous ce qu’il faut pour y arriver?

Photo: Matt Bedard