Une pionnière du hockey sur gazon au Manitoba

La Journée internationale des femmes (aujourd’hui le 8 mars) souligne les réalisations des femmes sur les plans socioéconomique, culturel et politique. Elle se veut aussi un appel à l’action visant à accélérer la parité hommes‑femmes. Cette année, elle a pour thème Osez le changement.

Pour souligner l’événement, nous vous présentons l’histoire d’une pionnière du hockey sur gazon au Manitoba qui a participé aux tout premiers Jeux d’été du Canada en 1969.

Par Dave Baxter

Donna‑Rae Gabbs se rappelle encore l’enthousiasme qui l’animait quand elle a pris part aux cérémonies d’ouverture des tout premiers Jeux d’été du Canada il y a près de cinq décennies.

« Je me rappelle seulement être là à regarder partout autour de moi pour tout absorber, car nous étions tous émerveillés, dit Mme Gabbs.

« J’étais là, pour les tout premiers Jeux d’été du Canada, et c’était vraiment quelque chose. »

Mme Gabbs faisait partie de l’équipe de hockey sur gazon du Manitoba qui participait aux Jeux d’été du Canada de Halifax en 1969, la première année où les jeux se sont tenus.

Le hockey sur gazon était tellement nouveau au Manitoba que lorsque son équipe est partie à Halifax pour les Jeux, elle n’avait encore jamais livré un match de compétition contre une autre équipe.

« Le hockey sur gazon était tout nouveau ici, et nous avons appris à jouer dans le cadre d’une école organisée à Gimli juste quelques mois avant de prendre l’avion pour Halifax », dit‑elle en riant.

Mme Gabbs ne se souvient pas de la fiche victoires‑défaites de son équipe, mais elle dit qu’elle a perdu beaucoup plus de matchs qu’elle en a gagnés.

Malgré le manque de victoires, elle dit qu’elle‑même et le reste de l’équipe sont revenus au Manitoba avec une passion plus grande encore pour ce sport et le désir de continuer à jouer.

« Ça a été la meilleure façon d’apprendre, car nous étions là, sur place, à affronter les équipes d’autres provinces », explique‑t‑elle.

« C’était notre première compétition, et nous n’avions jamais, mais vraiment jamais joué contre une autre équipe, mais ça a fait naître ce désir, car nous participions aux jeux d’été du Canada. »

Mme Gabbs se souvient aussi que l’équipe du Manitoba n’a eu aucune difficulté à se faire respecter en 1969.

« Les autres équipes nous respectaient vraiment, car nous nous sommes battues très fort. Nous n’avons jamais baissé les bras. »

Mme Gabbs n’oubliera jamais non plus ce moment très particulier de la cérémonie d’ouverture où elle a rencontré le premier ministre de l’époque, M. Pierre Trudeau.

« C’était à l’apogée de la Trudeaumanie, et il a marché directement vers moi et m’a embrassée sur la joue », dit‑elle.

« Je me souviendrais toujours de ce moment. »

Aujourd’hui, jeune septuagénaire, Mme Gabbs vit toujours à Winnipeg et elle dit projeter de prendre part aux Jeux d’été du Canada 2017, qui se tiendront à Winnipeg en juillet prochain.

« Je vais faire du bénévolat à toutes les occasions qui me seront offertes, et j’en suis ravie, car c’est tout simplement une chance d’en faire partie une nouvelle fois. »

Elle espère être présente a la cérémonie d’ouverture des Jeux d’été du Canada 2017 à Winnipeg cet été, et elle dit que ces cérémonies lui rappelleront une foule de souvenirs et lui feront revivre plein d’émotions.

« Je suis encore très fière d’avoir participé à ces premiers jeux, et c’est donc vraiment comme si je bouclais la boucle. »