Jeux d’hiver du Canada 2019 – Judo Épreuve par équipe

vendredi, 1st mars 2019

Pendant la première ronde de l’épreuve par équipe, plusieurs équipes n’avaient pas assez de judokas et ont donc dû déclarer forfait. Bien que le pointage ressemblait souvent à 50-0, cela ne reflète pas l’intensité des matchs ni le talent égal des judokas lors de leurs combats individuels. Lors de l’épreuve par équipe, c’est le nombre de victoires qui compte et les athlètes ne veulent pas décevoir leur équipe.

Lors de la demi-finale féminine, l’Ontario a affronté l’Alberta. La ronde de cinq combats s’est terminée avec l’Alberta remportant les deux premiers combats avec deux ippons par projection et un ippon par immobilisation. Le troisième combat, entre l’Albertaine Kondelia Karas et l’Ontarienne Anne Lee, a été serré. Anne Lee a gagné le combat avec un ippon par projection. Lors du combat suivant, l’Albertaine Kiera Westlake a gagné avec un ippon par projection. Au dernier combat, l’Albertaine Greta Goasdoue-Wallace a perdu contre l’Ontarienne Alexandria LeFort, mais c’était trop tard pour l’Ontario puisque l’Alberta avait récolté 30 points contre 20 points pour son adversaire. L’Alberta a donc poursuivi en finale, alors que l’Ontario s’est retrouvé en ronde de repêchage.

La Colombie-Britannique a affronté le Québec lors de l’autre match de demi-finale, la province de l’Ouest canadien remportant la manche pour se retrouver en finale contre l’Alberta. La Colombie-Britannique a gagné les premiers combats avec des ippons. Kimi Kamstra a gagné avec une clé de bras, alors que Klavdia Danilkov a réussi un ippon lors du troisième combat et qu’Isabella Greene a effectué un ippon par immobilisation. Même si la Québécoise Coralie Godbout a gagné son combat grâce à un ippon, la Colombie-Britannique est sortie victorieuse, la médaille d’or en poche.

Toujours chez les femmes, la médaille de bronze a été remportée par l’Ontario qui a défait solidement le Manitoba grâce à des ippons. De la même façon, le Québec a dérobé la médaille à l’équipe de la Saskatchewan avec un pointage de 50-0.

En finale féminine, l’équipe de l’Alberta a vaincu l’équipe de Colombie-Britannique avec un pointage de 40-10. Les Albertaines y sont arrivées avec une combinaison de projections, d’immobilisations et de pénalités imposées.

Du côté des hommes, lors de la demi-finale, le Québec l’a remporté sur l’Ontario pour se retrouver en finale, pendant que la Colombie-Britannique et l’Alberta se disputaient l’autre place. C’est la Colombie-Britannique qui est passée en finale grâce à un pointage de 30-20. L’Alberta a commencé avec deux victoires par étranglement, mais la Colombie-Britannique a réussi à remporter les trois derniers combats.

L’Alberta a ensuite vaincu la Saskatchewan lors du match pour la médaille de bronze avec deux victoires consécutives par ippon, terminant avec un pointage de 50-0. De son côté, l’Ontario a réservé le même sort au Manitoba, remportant la victoire 50 à 0.

Le dernier match, opposant le Québec et la Colombie-Britannique, a été très prenant. Le Québec a débuté avec deux victoires en faisant des points à la dernière minute des combats. Lors du match suivant, Finn Schroeder a projeté Justin Lemire dans la première minute. Les deux judokas ont tenté des attaques simultanées, mais Finn a semblé un peu plus rapide que Justin pour accumuler les points. Alexandre Arencibia a effectué une solide projection sur Payton Harris, de la Colombie-Britannique, faisant en sorte que la médaille d’or revienne à l’équipe du Québec. Lors du dernier match de la journée, Ian Ryder a exécuté un ippon par projection sur Martin Penchev, mais cela n’était pas suffisant pour remporter l’or, mais quelle fierté de pouvoir terminer une compétition par une victoire.