5 athlètes à surveiller à Red Deer

mercredi, 13th February 2019

HipCheck Media

ADORA KRUGER – natation artistique / Équipe Alberta

Les jeunes enfants n’écoutent pas toujours leurs parents. Mais quand Pam Kroger parlait des beaux moments qu’elle a vécus comme nageuse synchronisée, Adora écoutait. 

« Elle a vécu de merveilleuses expériences en natation, ça lui a permis de faire des amis pour la vie et donné des occasions de voyager partout dans le monde et des outils pour réussir plus tard, raconte la membre de l’équipe nationale junior native de Cochrane, qui souhaite faire carrière comme infirmière ou enseignante. Elle m’encourageait à nager pour que je puisse avoir à mon tour les mêmes amitiés et expériences grâce à la natation. »

Sans surprise, celle qu’on surnomme Adodo connaît du succès comme athlète. Son père, Harry, a joué comme demi défensif pour les Stampeders de Calgary de 1981 à 1983. 

MICHAEL DROVER – Gymnastique masculine / Équipe Terre-Neuve-et-Labrador

Originaire de St. John’s, Drover sera heureux de porter le drapeau de l’équipe de Terre-Neuve-et-Labrador aux Jeux du Canada. 

Retenu par une tempête à Charlottetown après une compétition, il n’a pas pu assister au ralliement de l’équipe pour les Jeux à St. John’s. 

Il s’agit de ses deuxièmes Jeux du Canada, après ceux de 2015 à Prince George (C.-B.).

« Félicitations à Michael d’avoir été choisi pour porter notre drapeau provincial au nom de l’équipe de Terre-Neuve-et-Labrador aux Jeux d’hiver du Canada 2019, souligne le premier ministre de la province, Dwight Ball. Les membres de l’équipe et lui ont travaillé fort pour avoir l’honneur de représenter notre province, et je suis certain qu’ils nous rempliront de fierté à Red Deer. »

EMMA ISAACS – Basketball en fauteuil roulant / Équipe Manitoba

Étudiante en travail social à l’Université du Manitoba, Isaacs joue au basketball en fauteuil roulant depuis près de trois ans. 

Auparavant, la native de Winnipeg était adepte de gymnastique, de nage synchronisée, de cheerleading, de basketball, de volleyball, de badminton et de danse. 

Paralysée à l’âge de 18 ans, elle a dû mettre une croix sur la gymnastique, son sport favori. À la recherche d’un autre sport, elle découvre le basketball en fauteuil roulant grâce à une connaissance en physiothérapie.

Dans ses temps libres, elle fait du bénévolat en travail social auprès d’enfants.

SHANE WRIGHT – Hockey masculin / Équipe Ontario 

Avis aux amateurs de hockey qui regardent les Jeux du Canada : surveillez Shane Wright.

Décrit comme un « centre dynamique qui a la capacité de dicter l’allure d’un match », l’attaquant de six pieds et 170 livres fait beaucoup de bruit dans le monde du hockey. L’adolescent de 15 ans au talent hors norme est d’ailleurs déjà cité dans les mêmes phrases que Connor McDavid. 

Né au début de 2004, Wright cherchera à obtenir le statut « exceptionnel » de Hockey Canada pour être admissible au repêchage de l’OHL en 2019. 

Si la demande est approuvée, Wright, qui a récemment atteint la barre des 100 points au sein des Flyers de Don Millers dans la ligue de hockey du Grand Toronto, sera sans aucun doute le premier choix au repêchage du mois d’avril.

ANDREW CHOI – Badminton / Équipe Québec

Athlète décoré, Choi a remporté deux titres aux Championnats nationaux de badminton 2016 à Moncton, au Nouveau-Brunswick, en simple et en double en compagnie d’Alexis Nadeau. 

La performance lui a valu une place sur l’équipe canadienne qui a participé aux Jeux panaméricains il y a deux ans, à Lima, au Pérou.

Choi a commencé à jouer au badminton à l’âge de sept ans. Il s’est initié au sport au Club de badminton du West Island, avant de poursuivre son apprentissage sous la direction d’Allen Zhai, au club Badminton-Pierrefonds. 

CHANTEL HOAG – Curling féminin / Équipe Saskatchewan

Membre d’une équipe négligée au championnat canadien des moins de 18 ans l’année dernière à St. Andrews (Nouveau-Brunswick), Hoag est revenue d’un ligament déchiré pour aider sa formation à remporter la médaille d’argent.

« Ce fut un honneur de recevoir le Prix de l’esprit sportif décerné par les officiels au championnat national, confie Hoag, la deuxième joueuse de l’équipe de Saskatchewan.

Son objectif aux Jeux du Canada : remporter une autre médaille.

« Je viens d’une famille de curling, raconte-t-elle. J’ai grandi en regardant ma sœur et mes parents jouer dans des patinoires un peu partout en Saskatchewan. Ma passion ne faisait que grandir à chaque nouvelle patinoire où je les suivais. Je me sens tellement choyée de pouvoir suivre les traces de ma famille.

« En curling, Joanne Courtney a toujours été une grande source d’inspiration : j’aspire à avoir un jour ses habiletés au balai. Mon sensei (instructeur) de karaté est aussi un grand mentor. Ses conseils m’ont beaucoup inspiré dans ma vie. »