Colleen Jones

Colleen Jones a commencé le curling à 14 ans et est devenue une force dominante sur la scène internationale.
 
Elle s'est imposée dès son jeune âge en curling de compétition et n'avait que 19 ans lorsqu'elle a remporté son premier titre en Nouvelle-Écosse. Elle en a ensuite remporté 15 autres, ce qui lui a ouvert la porte du championnat canadien.
 
Colleen Jones a établi un record en participant à 20 Tournois des Coeurs, qui est le championnat canadien de curling féminin, et elle en a établi un autre en remportant 6 championnats canadiens, dont quatre consécutifs de 2001 à 2004. Elle est la première capitaine à réussir cet exploit.
 
Elle a également remporté deux championnats mondiaux de curling en 2001 et en 2004. Elle a aussi participé au championnat de 2003. Sa carrière remarquable a été saluée lorsqu'elle a été intronisée au Temple de la renommée du curling canadien.
 
Colleen Jones a aussi participé aux Jeux d'hiver du Canada de 1979 qui ont eu lieu à Brandon, au Manitoba. Elle a aidé l'équipe de la Nouvelle-Écosse à remporter la médaille d'argent, soit la meilleure performance qu'a réalisée pour la seconde fois l'équipe de la Nouvelle-Écosse, féminine ou masculine, dans toute l'histoire des Jeux du Canada. Ses deux fils, Zach et Luke, ont aussi participé aux Jeux du Canada. Colleen Jones a joué un rôle prépondérant à titre de vice-présidente pour que Halifax obtienne la présentation des Jeux du Canada de 2011. 
 
Originaire de Halifax, en Nouvelle-Écosse, l'athlète féminine est connue du public en raison de son curling, mais aussi parce qu'elle est chroniqueuse météo et journaliste sportive à l'émission CBC Morning News de la chaîne de nouvelles CBC. Elle s'est jointe à CBC Television en 1986 à titre de journaliste et elle a effectué la couverture de nombreux Jeux olympiques d'hiver et d'été. Elle était commentatrice de curling pour la chaîne NBC lors des Jeux olympiques d'hiver de 2010 qui ont eu lieu à Vancouver.
 
Elle continue d’être présente sur la scène nationale de curling : elle a notamment tenté un retour à la compétition en 2010 avant qu’une lutte contre la méningite bactérienne freine ses ambitions.
 
Colleen Jones incarne la passion et le talent qu’il faut pour demeurer parmi les meilleures au monde après plus de 31 ans de compétition. C’est une athlète unique qui mérite pleinement d’être intronisée au Hall d’honneur des Jeux du Canada.