Le Conseil des Jeux du Canada accueille de nouveaux membres dans son c.a.

jeudi, 27th September 2018

Le Conseil des Jeux du Canada (CJC) a le plaisir d’accueillir de nouveaux membres dans son équipe de gouvernance.

 

Suivant un appel de candidatures national et un examen rigoureux des candidatures, le comité de mise en candidature a nommé les personnes suivantes au conseil d’administration lors de récentes réunions à Red Deer.

 

« Nous sommes ravis d’annoncer que Cheri Bradish et Catherine Gosselin-Després se joindront au conseil d’administration du Conseil des Jeux du Canada, déclare Tom Quinn, président du CJC. Catherine et Cheri possèdent toutes deux une mine de connaissances et d’expérience; elles deviendront des membres importantes qui contribueront à l’évolution de la propriété des Jeux du Canada. »

 

Cheri détient un doctorat en administration des sports et possède une vaste expérience du domaine du marketing sportif. Elle est actuellement titulaire de la chaire de recherche Loretta Rogers en marketing sportif de la Ted Rogers School of Management de l’Université Ryerson. Récemment lauréate du prix de mérite de recherche de la TRSM et du prix de service SPMA, elle a reçu de nombreux autres prix académiques. Cheri s’implique également beaucoup dans la cause du sport féminin : elle siège au conseil d’administration de l’Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique (ACAFS) et au conseil consultatif de Women in Sports Tech (WiST). Elle a également été, à titre bénévole, spécialiste de la gestion des droits commerciaux pour le comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Vancouver 2010.

 

« Je suis ravie de me joindre au conseil d’administration du Conseil des Jeux du Canada, affirme-t-elle. Je suis impatiente de mettre mes compétences au profit de l’évolution de la propriété et de façonner son avenir et son rôle dans le développement de ses participants. »

 

Catherine, quant à elle, est directrice exécutive du service des sports du Comité paralympique canadien. À ce titre, elle collabore avec les organismes nationaux de sport du Canada, le Comité olympique canadien, À nous le podium, les partenaires gouvernementaux et les comités organisateurs des Jeux paralympiques. 

 

« Je tiens à remercier le comité de mise en candidature pour cette occasion. Je suis ravie de me joindre au conseil d’administration des Jeux du Canada, soutient-elle. Je suis impatiente de mettre à contribution mon expérience, mes capacités et mes connaissances en matière de jeux multisports ainsi que mon expérience avec les ONS afin de continuer à faire progresser le système sportif canadien et d’offrir les meilleures expériences aux athlètes, aux entraîneurs et aux officiels pour l’avenir de notre pays et des Jeux du Canada. »

 

Catherine a été responsable des opérations et de la performance aux Jeux paralympiques de Sotchi, de Rio et de PyeongChang. Elle a été nommée par le Collège George Brown comme l’une des cinq personnalités du domaine de l’administration sportive de moins de 40 ans à surveiller.

 

« Les Jeux du Canada sont pour le monde entier un exemple d’événement inclusif qui donne une chance aux athlètes de toutes capacités. Ils constituent un élément important du système sportif paralympique au Canada, souligne Karen O’Neill, directrice générale du Comité paralympique canadien. Nous nous réjouissons qu’une personne de la trempe de Catherine, qui possède une très vaste expérience à tous les niveaux du sport olympique et paralympique, fasse maintenant partie du conseil d’administration du CJC. Elle représentera avec brio la communauté sportive, car elle est une fervente ambassadrice du sport au Canada et apportera une expertise de grande valeur.

 

Le conseil a profité de sa rencontre pour souligner l’énorme contribution de deux membres sortants, MM. Paul Flaherty et Wayne Carew, qui ont siégé au conseil pendant neuf ans.

 

La propriété des Jeux du Canada a profité de leur grande expertise et de leur passion, et le Conseil tient à leur exprimer sa sincère gratitude pour leur inlassable dévouement.