Le Défi actif Jeux du Canada inspire les jeunes à s’activer

lundi, 13th March 2017

 

 

Depuis 1967, les Jeux du Canada servent de tremplin à la prochaine génération de champions nationaux, internationaux et olympiques. Ils ont joué un rôle central dans la carrière de nombreux grands noms du sport canadien, dont Sidney Crosby, Catriona Le May Doan, Eugenie Bouchard, Steve Nash et de nombreux autres. Pour célébrer leur 50e anniversaire et le 150e de la Confédération, les Jeux du Canada ont créé le Défi actif.

Ces jalons marquants, tant pour les Jeux que pour le pays, ne sont toutefois pas la raison fondamentale pour laquelle ce défi a vu le jour. Grâce à l’activité physique et au sport, les jeunes développent des compétences essentielles à une vie saine, ainsi que des valeurs importantes comme l’honnêteté, le travail d’équipe, l'esprit sportif, le respect des règles et le respect de soi et des autres. Or, avec la popularité grandissante de l’iPad et des Netflix de ce monde, nos enfants passent aujourd’hui de nombreuses heures assis et adoptent petit à petit un mode de vie sédentaire. Le développement physique déficient qui en découle a des effets néfastes à long terme auxquels le Défi actif Jeux du Canada souhaite s’attaquer. En encourageant les jeunes à être plus actifs physiquement en classe et à la maison, il favorise l’apprentissage et l’adoption de saines habitudes au-delà de la cour d’école.

« Les enfants doivent être minimalement actifs pour acquérir les bases qui leur permettront d’être actifs pendant toute leur vie, dit Tom Quinn, président du Conseil des Jeux du Canada. Véritable tremplin pour de nombreux athlètes de notre prochaine génération de champions nationaux, internationaux et olympiques, les Jeux du Canada veulent profiter de leur statut privilégié au pays pour élargir le bassin de jeunes qui voient un avenir dans le sport et encourager les jeunes athlètes qui rêvent de faire partie un jour d’une équipe des Jeux du Canada. »

« Le Défi initiera nos élèves à des activités faisant appel aux habiletés motrices fondamentales et aux aptitudes qui permettent aux enfants de réussir dans le sport ou l’activité physique de leur choix, explique la directrice des programmes de School Sport NL, Trisha Boyer. J’espère que le Défi incitera nos élèves à essayer un nouveau sport et à s’intéresser aux Jeux du Canada pour éventuellement être inspirés à représenter leur province. »

Via une application mobile, le Défi actif Jeux du Canada propose aux enseignants et aux parents une abondante liste d’activités amusantes et stimulantes à faire avec les enfants. Dès qu’une activité est complétée, les élèves accumulent des points dans leur profil. Plus ils font d’activités, plus ils accumulent des points.

L’application se décline en quatre volets : Activités, Séances, Modules et Récompenses. Les activités permettront aux élèves de pratiquer des habiletés et des mouvements fondamentaux adaptés à leur âge et à leur niveau d’habileté selon le modèle de développement à long terme de l’athlète du Canada (DLTA). Chaque activité dure de 5 à 20 minutes. Des instructions avec animations et vidéos sont fournies aux enseignants et aux parents pour les aider à montrer les activités aux jeunes. Les séances, constituées d’une série d’activités, sont divisées en trois catégories. Les séances en équipe ont lieu en classe sous la direction de l’enseignant, les séances en solo se déroulent à la maison, seul ou en famille, et les séances boni s’adressent aux jeunes qui veulent accumuler des points supplémentaires en s’entraînant et en effectuant d’autres activités proposées.

Les modules sont composés de 20 à 30 séances en équipe, à faire en l’espace de 30 jours. Pour compléter un module, on doit faire au moins 20 séances. À partir du lancement en février jusqu’au mois de juin, il y a trois modules à compléter. Enfin, des récompenses sont attribuées pour chaque séance effectuée sous forme de points de participation et de pièces virtuelles des Jeux du Canada.

« Nous avons appris l’existence du Défi actif Jeux du Canada sur le site Web d’Actif pour la vie, que nous consultons régulièrement. Pour nous, il est capital que le Défi vise les enseignants et leurs classes, car l’école est la mieux placée pour appuyer la santé et le bien-être des jeunes du fait que ces derniers y passent le plus clair de leur temps, souligne Nikki. De plus, les activités sont axées sur le développement des habiletés motrices qui, nous le savons, sont essentielles à la santé, au bien-être et à l’avenir des enfants! »

Le but de ces activités est d’inciter les enfants à bouger tout en leur inculquant l’importance du sport et d’un mode de vie actif. Le corps d’un enfant actif réagit mieux et se plie à leur volonté, car l’exercice régulier a de nombreux bienfaits pour la santé, notamment le renforcement des muscles et des os, le contrôle du poids, une diminution du risque de diabète de type 2, un meilleur sommeil et une vision plus positive de la vie. C’est ce que le Défi actif Jeux du Canada espère accomplir, tout en motivant les enfants à prendre leur vie en main dès leur plus jeune âge et à acquérir les habiletés et la confiance nécessaires pour atteindre leurs buts.

Le Défi se veut un complément aux programmes d’enseignement, il n’a pas vocation de les remplacer. Toutes les activités peuvent être organisées avec un minimum d’équipement et sont adaptées à n’importe quelle salle de classe ou domicile. Les parents et les enseignants n’ont aucun équipement supplémentaire à acheter, car tout ce qui se rapporte au programme est entièrement accessible et gratuit. Les activités peuvent donc aussi être faites à l’extérieur.

« Je crois que ce défi aidera les enfants à s’épanouir en leur permettant d’acquérir des habiletés motrices fondamentales dans un environnement sûr et inclusif, tout en s’amusant avec leurs camarades, a commenté Nikki. Il faut espérer que cela les incitera à prendre plaisir à bouger, renforcera leur confiance en soi et en leurs capacités et les encouragera à essayer de nouvelles activités physiques. Nous savons également que les pauses pour bouger, en classe, améliorent les fonctions cognitives et la concentration. Les élèves assimilent mieux l’information et parviennent plus facilement à résoudre des problèmes, ce qui se traduit par de meilleurs résultats scolaires. »

Le Défi actif ne saurait exister sans l’appui de ses partenaires sportifs et gouvernementaux (provinciaux et nationaux) et de Sport Canada, ainsi que de l’olympienne Jenn Heil et du paralympien Bo Hedges, les ambassadeurs du Défi. Le premier Justin Trudeau a généreusement offert son soutien et a encouragé tous les parents, enseignants et enfants à participer au Défi actif Jeux du Canada.

« Toute initiative qui favorise la participation des parents dans l’activité physique de leurs enfants contribue à l’adoption de modes de vie sains et actifs », de dire Mme Boyer.    

Le Défi actif Jeux du Canada inspirera de nombreux enfants à s’activer et à incorporer l’activité physique à leur routine quotidienne. Le sport, l’activité physique et les loisirs sont essentiels au développement de l’enfant et à sa santé physique, sociale et affective. Ils sont le gage d’une vie heureuse et épanouie. Les Jeux du Canada reconnaissent l’importance d’être actif et souhaitent aider les jeunes à réussir dans leur vie d’adulte en leur permettant d’acquérir ces savoir-faire indispensables. Et, qui sait, peut-être aussi les faire rêver de participer un jour aux Jeux du Canada!