Mon histoire des Jeux du Canada: Bret Himmelman

vendredi, 8th December 2017

Je m’appelle Bret Himmelman et j’étais membre de l’équipe de canoë-kayak de la Nouvelle-Écosse aux Jeux du Canada 2017..

 

 

J’ai remporté une médaille d’or au C1 5 000 m, et lors des épreuves par équipe, j’ai gagné l’or au C4 1 000 m et le bronze au C2 500 m. Notre province a vraiment bien fait, avec 31 médailles en 36 épreuves.

 

 

Mon souvenir préféré, c’est lors des 250 derniers mètres du C1 5 000 m : j’ai entendu l’annonceur dire que j’avais une avance considérable. Dès lors, j’ai su que j’allais décrocher l’or à la dernière épreuve de canoë-kayak des Jeux de 2017. Quand j’ai croisé la ligne d’arrivée, j’ai senti que j’avais accompli ma mission, car mon objectif avant les Jeux était de remporter cette épreuve.

 

 

 

J’ai appris une grande leçon de mon amie et coéquipière Anna Negulic, qui participait au K1 5 000 m. Elle a chaviré, mais même si elle savait qu’elle n’avait plus espoir de gagner une médaille, elle a fait preuve d’une détermination extraordinaire et a terminé l’épreuve. C’était la première fois que l’équipe de canoë-kayak de Nouvelle-Écosse terminait toutes ses courses.

 

 

 

Les Jeux du Canada m’ont permis de devenir un meilleur athlète, car je m’étais fixé des objectifs. Je voulais me battre pour la médaille d’or à chacune des épreuves auxquelles je participais. J’en ai remporté deux, mais j’ai dû travailler et m’entraîner très fort pour y arriver. Le fait de participer à un événement multisports m’a aussi aidé à devenir un meilleur athlète, car ça m’a permis de vivre une grande expérience qui me motive encore davantage à accomplir mon rêve : prendre part aux Jeux olympiques.

 

 

 

Les Jeux du Canada ont été pour moi l’occasion de compétitionner pour la première fois dans le cadre d’un événement multisports, et c’était incroyable. Le plus intéressant, c’était de pouvoir rencontrer des athlètes d’autres provinces et qui pratiquent d’autres sports, et aussi de regarder d’autres sports que je n’ai pas l’occasion de voir normalement, comme la lutte ou la natation.

La cérémonie de clôture était aussi une nouveauté pour moi. Avant de sortir du tunnel pour entrer dans le stade, sous les acclamations de milliers de personnes, j’ai entonné le chant de la Nouvelle-Écosse. Toute l’équipe a emboîté le pas, et nous avons continué ainsi jusqu’à ce que nous soyons assis sur le terrain. J’ai bien apprécié le spectacle. Lors de la prestation de Brett Kissel, des centaines de ballons de plage ont été lancés sur le terrain. Quelle belle façon de conclure ces Jeux!