Mon histoire des Jeux du Canada: Tracy Brown

jeudi, 3rd May 2018

Tracy Brown a été impliqué dans le Programme des apprenties entraîneures des Jeux du Canada 2019.Le Programme des apprenties entraîneures est le fruit d’un partenariat entre les RPTFE, le CJC et l’ACE. Ce programme permet à chaque province et territoire de faire participer deux femmes entraîneures aux Jeux du Canada dans un rôle d’apprentie.

Voici l'histoire des Jeux du Canada de Tracy. 

Q: D’abord, comment en êtes-vous arrivée au Programme des apprenties entraîneures? Qu’est-ce qui vous a poussé vers ce métier, et depuis combien de temps le pratiquez-vous?

J’ai été entraîneure dans divers sports de manière sporadique pendant plusieurs années. C’était une façon pour moi de redonner à ma communauté, en marge de mon emploi régulier. En 2015, j’ai eu la chance de devenir entraîneure d’aviron à temps plein, et je l’ai saisie!

Q:  Comment décririez-vous votre expérience d’apprentie entraîneure aux Jeux du Canada, comparativement à ce que vous avez vécu lors d’autres compétitions?

Les Jeux du Canada, c’est un rendez-vous incontournable pour les athlètes, les entraîneurs, les officiels et quiconque s’implique dans le sport. C’est un cadre sans pareil où vous pouvez tisser des liens avec des pairs provenant d’une variété de disciplines. Et si d’habitude les sports amateurs ne sont pas très prestigieux, les Jeux du Canada offrent aux participants un avant-goût de ce qui les attend s’ils continuent d’exceller.  

Q: En quoi votre expérience d’apprentie a-t-elle contribué à votre développement? Un aspect particulier du métier que vous avez pu perfectionner? 

J’avais déjà participé aux Jeux du Canada comme athlète, puis comme gérante d’équipe. Mais le fait d’y prendre part à titre d’apprentie entraîneure en 2017 m’a permis de voir les choses d’un autre angle, tant lors de l’événement qu’au cours des mois de préparation y menant. Cette nouvelle expérience m’a donné l’aisance et la confiance qu’il me fallait pour être entraîneure. De plus, avant les Jeux, le Programme des apprenties entraîneures m’a permis de progresser dans les formations et certifications du PNCE, essentielles au développement de mes habiletés. 

Q: Suggérez-vous ce programme aux entraîneures qui, comme vous, ont de l’ambition? Si oui, pourquoi?

Participer au programme m’a apporté une foule d’avantages... et aucun désagrément! J’ai eu droit à un soutien financier et à une reconnaissance, ce qui m’a permis de devenir une meilleure entraîneure plus rapidement. 

Q: Quel a été votre moment le plus mémorable en tant qu’apprentie entraîneure aux Jeux du Canada?

J’ai adoré aider les athlètes à connaître la meilleure performance possible. Pour certains d’entre eux, les Jeux sont un tremplin vers de plus grands exploits sportifs. Pour d’autres, c’est le point culminant de leur parcours d’athlète, mais l’expérience forge leur sens éthique et leur caractère, et les outille pour le succès bien au-delà du sport. 

J’ai aussi aimé travailler avec les autres apprenties. Peu importe le sport, j’ai beaucoup appris à leurs côtés. Avant les Jeux, notre groupe a tenu plusieurs rencontres, et nous avons tissé des liens solides. Ces femmes m’inspirent encore aujourd’hui, et je suis très fière d’avoir fait partie de la bande.