Nicolas Gill

Rares sont les athlètes qui ont autant marqué leur sport que Nicolas Gill : dix fois champion national, médaillé d’argent aux Olympiques de 2000, de bronze aux Olympiques de 1992 et médaillé aux championnats du monde de 1993, 1995 et 1999, il a dominé le monde du judo de 1989 à 2004. Ses médailles aux mondiaux et aux JO représentent 50 % de la récolte canadienne en judo au cours des 50 dernières années.

Sa première compétition nationale remonte aux Jeux du Canada de 1987, à Cap-Breton, où il remporte l’or dans la catégorie des 54 kg. Les Jeux lui servent de tremplin vers la scène internationale : il enchaîne les succès et ne tarde pas à s’installer au sommet de l’élite mondiale.

Depuis la fin de sa carrière d’athlète en 2004, Gill travaille comme entraîneur de l’équipe nationale.

Pour ses exploits sportifs aux Jeux du Canada et son soutien indéfectible du judo au Canada, Gill mérite amplement cette intronisation.