Aux « Olympiques du Canada », les athlètes de la relève font un premier pas vers la renommée

vendredi, 8th February 2019

By Chris Lomon

HipCheck Media

Depuis 52 ans, ce sont les « Olympiques du Canada », dixit la vedette canadienne de hockey féminin Jennifer Botterill. 

Tenus en alternance entre l’été et l’hiver, les Jeux du Canada sont depuis 1967 une vitrine et un tremplin incontournables pour la relève canadienne. Les participants – les meilleurs athlètes de leur groupe d’âge au pays – s’y rendent avec d’innombrables heures d’entraînement dans le corps et la mission de représenter fièrement leur province ou territoire.

La 27e édition des Jeux d’hiver se déroulera du 15 février au 3 mars à Red Deer. C’est la troisième fois que l’Alberta accueillera les Jeux d’hiver du Canada, après ceux de Lethbridge en 1975 et de Grande Prairie en 1995.

Les premiers Jeux du Canada ont eu lieu à Québec, en 1967. À l’époque, 1 800 athlètes venus de 10 provinces et 2 territoires y avaient rivalisé d’adresse dans 15 disciplines. Depuis, portés par la devise « L’unité par le sport », les Jeux ont été présentés d’un océan à l’autre, de Corner Brook (1999) à Prince George (2015), et de London (2001) à Whitehorse (2007). La région du Niagara accueillera les prochains Jeux d’été, en 2021, tandis que les Jeux d’hiver 2023 se tiendront à l’Île-du-Prince-Édouard. 

De nombreux participants des Jeux du Canada remporteront plus tard dans leur carrière des médailles d’or et des championnats aux plus hauts échelons de leur sport.

Avant d’être un champion de la Coupe Stanley et de la Coupe du monde de hockey ainsi qu’un médaillé d’or olympique, Sidney Crosby a participé aux Jeux d’hiver du Canada 2003 au sein de l’équipe de la Nouvelle-Écosse. Un autre Néo-Écossais, Nathan MacKinnon (2011), de même que Steven Stamkos (2007, Ontario) et les membres du Temple de la renommée du hockey Bob Gainey (1971, Ontario) et Paul Kariya (1991, Colombie-Britannique) ont eux aussi représenté leur province aux Jeux d’hiver.

Parmi les autres anciens de renom, notons les patineurs de vitesse Catriona Le May Doan (1983, Saskatchewan) et Gaétan Boucher (1971, Québec), le joueur de basketball Steve Nash (1993, Colombie-Britannique), le boxeur Lennox Lewis (1983, Ontario) et la joueuse de hockey Hayley Wickenheiser (1991, Alberta).

 

Jennifer Botterill, tout comme Wickenheiser (sa future coéquipière au sein de l’équipe nationale), a participé aux Jeux d’hiver pendant son adolescence. Elle faisait partie de l’équipe de ringuette du Manitoba aux Jeux de 1995, à Grande Prairie. Passée au hockey un peu plus tard, elle savourera de nombreuses grandes victoires avec l’équipe nationale, remportant trois médailles d’or olympiques (Salt Lake City 2002, Turin 2006, Vancouver 2010) et cinq championnats du monde (dont deux à titre de joueuse par excellence). 

Jennifer est une fière ancienne des Jeux du Canada.

« Je souris chaque fois que je me remémore cette expérience. Ce fut un tremplin pour de nombreux athlètes d’élite. Ayant eu chance d’aller aux Olympiques par la suite, j’ai réalisé que les Jeux du Canada sont en quelque sorte les Olympiques du Canada. »

Titulaire d’un baccalauréat avec mention d’honneur de Harvard, Jennifer a joué pour l’équipe de hockey de l’université, le Crimson. Elle est d’ailleurs la seule joueuse à avoir remporté à deux reprises le prix Patty Kazmeier, décerné à la meilleure hockeyeuse universitaire des États-Unis.

« J’ai grandi à Winnipeg, et les Jeux du Canada ont été ma première chance de porter très fièrement les couleurs de ma province. Ces souvenirs sont encore très clairs dans mon esprit », explique celle qui est maintenant analyste des matchs des Islanders de New York au réseau MSG Network.  

Ce sont 3 600 athlètes, gérants et entraîneurs, et plus de 20 000 visiteurs qui se donnent rendez-vous aux Jeux de cette année, qui seront le théâtre de 150 épreuves dans 19 sports, en plus d’un festival culturel à grand déploiement.

Pour les Canadiens, ce sera l’occasion d’y découvrir le prochain Sidney et la prochaine Jennifer. 

La couverture télévisuelle des Jeux sur TSN et la webdiffusion en direct débutent le 15 février. Vous pouvez aussi suivre les progrès de vos athlètes et équipes préférés sur Facebook (Canada Games), Instagram (canada_games), Twitter (Canada Games/Jeux du Canada) et YouTube (Canada Games).