LES JEUX DU CANADA
LA PROCHAINE GÉNÉRATION DE LEADERS CANADIENS

Jeux d’hiver du Canada 1991

PEI
PEI

Jeux Précédents

Jeux d’hiver du Canada 2019
Jeux d’été du Canada 2017
Jeux d’hiver du Canada 2015
Jeux d’été du Canada 2013
Jeux d’hiver du Canada 2011
Jeux d’été du Canada 2009
Jeux d’hiver du Canada 2007
Jeux d’été du Canada 2005
Jeux d’hiver du Canada 2003
Jeux d’été du Canada 2001
Jeux d’hiver du Canada 1999
Jeux d’été du Canada 1997
Jeux d’hiver du Canada 1995
Jeux d’été du Canada 1993
Jeux d’hiver du Canada 1991
Jeux d’été du Canada 1989
Jeux d’hiver du Canada 1987
Jeux d’été du Canada 1985
Jeux d’hiver du Canada 1983
Jeux d’été du Canada 1981
Jeux d’hiver du Canada 1979
Jeux d’été du Canada 1977
Jeux d’hiver du Canada 1975
Jeux d’été du Canada 1973
Jeux d’hiver du Canada 1971
Jeux d’été du Canada 1969
Jeux d’hiver du Canada 1967

February 17 -March 2, 1991

Résumé

Charlottetown a remporté le droit de présenter les Jeux du Canada de 1991. Sur l’Île-du-Prince-Édouard, ceux qui ont été chargés de gérer les Jeux d’hiver du Canada de 1991 ont choisi ce moment pour s’emparer du rêve canadien et pour souligner le thème de « L’unité par le sport » avec leur propre devise « Bienvenue à tes sources, Canada ». Lors dela cérémonie d’ouverture, un immense drapeau du Canada a été accroché sur le mur Ouest du Centre municipal de Charlottetown et environ 7,500 personnes ont rempli à craquer l’aréna qui, normalement, permet d’asseoir 3,500 personnes. Ce fut un symbole qu’ont utilisé tous les orateurs de cette cérémonie d’ouverture. Ce furent les premiers Jeux à être organisés par toute une province agissant comme un groupe. Au bilan final, l’Ontario a devancé le Québec par un tout petit point pour conserver le drapeau, le Manitoba a remporté la Coupe du Centenaire et l’ÎPÉ a obtenu le prix Jack Pelech.

Retombées économiques

Pour obtenir une meilleure compréhension de la signification des Jeux du Canada, le Business Institute de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard a effectué une étude et a conclu que toute l’opération a eu un «impact positif sur l’Île et dans toute la région des Maritimes». Environ 58 millions $ ont été injectés dans l’économie.

Participation

Athlètes masculins: 1110

Athlètes féminins: 1240

Nombre total d’athlètes: 2350

Nombre total d’entraîneurs et de gestionnaires: 540

Héritage

Faits saillants

Jusqu’à la dernière soirée l’Île-du-Prince-Édouard, hôtesse des Jeux, n’avait pas remporté de médaille d’or. Sa dernière chance est venue en boxe et tous les espoirs reposaient sur Mark Docherty. Avec seulement 11 secondes à faire au combat, Docherty a réussi à donner à sa province la médaille d’or en battant Jeff Wolfe, de la Saskatchewan. Pour la première fois des Jeux du Canada des skieurs du Yukon ont remporté l’or. Lucy Steele a remporté le 5 km féminin et a été membre de l’équipe gagnante du relais féminin, tandis que Sean Sheardown a gagné l’or du 10 km masculin. Pour couronner les deux semaines de l’excitante compétition, seulement un point a séparé l’Ontario, au premier rang, et le Québec, au deuxième, pour le drapeau des Jeux. Les gagnants du prix Roland-Michener ont été Scott Chandler, de l’ÎPÉ, et Michelle Bickerton, du Nouveau-Brunswick.

Le saviez-vous?

  • Au cours de la cérémonie d’ouverture, la flamme des Jeux du Canada ne voulait pas s’allumer. Une fois le problème réglé, la flamme a brûlé fidèlement pendant toute la durée des Jeux.
  • À son point le plus large, l’Île-du-Prince-Édouard ne mesure qu’environ 210 km d’Est en Ouest, en faisant la plus petite province du Canada.
  • The official mascot for the 1991 Canada Games was Mickey Beaver.

PEI
< Retour à Notre HéritageHaut de la page