Pierre Harvey

Peu d’athlètes ont transcendé leur sport autant que Pierre Harvey dans l’histoire du ski de fond canadien. Encore moins ont eu autant d’impact hors des sentiers de ski.
 
Pierre Harvey éclot sur la scène nationale à l’occasion des Jeux d’hiver du Canada de 1979 à Brandon, au Manitoba, où il remporte quatre médailles d’or, dont trois individuelles et une au relais. Peu après les Jeux de 1979, Pierre Harvey enchaîne les exploits sur les scènes canadienne et olympique.
 
Au cours de sa brillante carrière, Harvey monte sur le podium aux championnats canadiens à 35 reprises, récoltant un total de vingt-deux (22) médailles d’or, huit (8) d’argent et cinq (5) de bronze. Il remporte quatre Coupes du monde et participe à trois éditions des Jeux olympiques (deux d’été et une d’hiver ). En 1984, Harvey devient le premier athlète masculin canadien à participer aux Jeux olympiques d’été et d’hiver, en cyclisme et en ski de fond.
 
Harvey demeure très actif dans le milieu du ski de fond après sa retraite de la compétition. Il joue notamment un rôle clé dans l’établissement du Centre national d’entraînement Pierre Harvey à Québec, un des quatre centres de développement national du Canada en ski de fond.
 
Pierre Harvey contribue aussi à l’avènement de la Coupe du monde FIS à Québec en 2012, agissant comme président d’honneur de l’événement.
 
Harvey a été intronisé au Temple de la renommée du ski canadien en 1992 et au Temple de la renommée du cyclisme canadien en 2006, et nommé membre de l’Ordre du Canada en 1988 et chevalier de l’Ordre national du Québec en 2011 .
 
Pierre Harvey est une icône sportive canadienne qui a exercé un impact indéniable sur les Jeux du Canada et la croissance du ski de fond au Québec et au Canada.