LES JEUX DU CANADA
LA PROCHAINE GÉNÉRATION DE LEADERS CANADIENS

Patinage de Vitesse 
COURTE PISTE

HIVER

SPorts

Patinage de Vitesse COURTE PISTE

HISTORIQUE DU SPORT

Le patinage de vitesse remonte à plus de mille ans, alors que les hommes laçaient des os d’animaux à leurs chaussures de bois et glissaient sur les lacs et rivières gelés en Scandinavie et en Hollande.

Le crédit pour la première paire de patins complètement en fer revient à un Écossais qui les a inventés en 1592. La lame de fer accéléra le développement du patinage de vitesse et, en 1642, le club de patinage de vitesse d’Edimbourg fut fondé. La première course de patinage de vitesse organisée, qui couvrait un peu plus de 24 kilomètres, eut lieu en 1763 sur les Fens, en Angleterre.

Éventuellement, le sport fit son chemin jusqu’en Amérique du Nord où une lame plus légère, plus aiguisée et complètement en acier fut introduite en 1850. Le premier championnat mondial fut organisé par la Hollande en 1889 et regroupait des patineurs dans les 4 distances – 500 m, 1 500 m, 5 000 m et 10 000 m. L’association internationale, l’International Skating Union (ISU), fut fondée en 1892, en Hollande.

La première compétition de patinage sur glace enregistrée au Canada prit place sur le fleuve St-Laurent en 1854 où trois officiers de l’armée britannique patinèrent de Montréal à Québec. Les courses de patinage de vitesse devinrent un trait régulier de la vie hivernale et, en 1887, l’Association de patinage amateur du Canada, la première association sportive du jeune pays, fut fondée.

Le patinage de vitesse sur courte piste, caractérisé par son départ en groupe, prit naissance au Canada et aux États-Unis en 1905, avec la première compétition enregistrée en 1909. Durant les années 1920 et 1930, des foules s’amassaient régulièrement au Madison Square Gardens de New York pour assister à ce spectacle à la fois électrisant et risqué. 

En 1967, le patinage de vitesse sur courte piste adhéra à l’ISU, quoique des compétitions sanc-tionnées par l’ISU sur une base mondiale ne viendraient que beaucoup plus tard.  Pendant ce temps, la Grande Bretagne, la Belgique, la France, l’Australie, le Japon, la  Nouvelle-Zélande, le Canada et les États-Unis participaient à des compétitions entre eux. Les premières compétitions internationales ont eu lieu dans les années 1970, alors que l’International Skating Union sanctionna, en 1976, une compétition internationale. Le premier Championnat mondial de patinage de vitesse sur courte piste prit place à Meudon-la-Forêt, en France, en 1981. 

En 1984, le nom de la discipline fut changé au patinage de vitesse intérieur sur courte piste et le port du casque protecteur devint obligatoire. Un autre événement historique se produisit en 1988 lorsque le patinage de vitesse sur courte piste fit son entrée aux Jeux olympiques en tant que sport de démonstration. En 1992, le sport obtient le statut de sport officiel lors des Jeux d’hiver d’Albertville. 

Despite its relatively short history, short track speed skating has produced many illustrious moments — many of which have belonged to Canadians. Domination of the discipline has seesawed between Canada and the United States with the Canadians taking the early honours and the Americans dominating the scene from 1940 to 1960. For the next couple of decades, titles were shared between Americans and Canadians, with such familiar names as Gaétan Boucher and Sylvie Daigle taking world titles. Today, the sport is dominated by South Korea, Canada, China, the United States, but it is developing rapidly in Japan, the Netherlands and Italy as well as Russia and Hungary.
Pour une histoire du patinage de vitesse plus complète, visitez la section « À propos du patinage de vitesse » du site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca

Pour en savoir plus sur le processus de qualification pour les Jeux du Canada dans ce sport, communiquez avec votre fédération provinciale. Suivez le lien ci-dessous pour plus d’information.

Patinage de Vitesse COURTE PISTE

Anciens de renom

Christine Nesbitt
Speed Skating
canada games logo
Cindy Klassen
Speed Skating
canada games logo
Marc Gagnon
Speed Skating
canada games logo
< Retour à SportsHaut de la page