LES JEUX DU CANADA
LA PROCHAINE GÉNÉRATION DE LEADERS CANADIENS

TENNIS DE TABLE

HIVER

SPorts

TENNIS DE TABLE

HISTORIQUE DU SPORT

À l’origine, le tennis de table se jouait entre amis ou en famille, comme bien autres sports. Et comme le tennis sur gazon et le badminton, il est le descendant d’un sport de raquette populaire au Moyen- ge. Au milieu du XIXe siècle, il portait différents noms tels que Gossima et Whiff-Whaf, en plus de son nom actuel que lui avaient donné ses nombreux adeptes en Angleterre. Après l’introduction par la compagnie J. Jaques & Son du nom ping-pong (pour les sons que faisait la balle en frappant la table et les battes de vélin utilisées à l’époque), ce sport devint le jeu à la mode. Nombreux sont les écrits de cette époque qui en font mention et qui comprennent des illustrations représentant des familles jouant au ping-pong.

Au début du XXe siècle, le ping-pong avait déjà acquis un peu de sa complexité actuelle, bien que plusieurs le considéraient toujours comme un divertissement de fin de soirée et non comme un sport. Un document publié en 1903 recommandait aux hommes de ne pas porter d’habit de soirée ni de chemise empesée et aux femmes de ne pas porter de robe de satin blanc, tout en apportant des précisions d’ordre technique sur le caoutchouc à picots, sur la prise porte-plume et sur les différentes tactiques de jeu.

Ce jeu a été très populaire en Europe centrale de 1905 à 1910. À cette époque, une version modifiée avait déjà gagné le Japon, puis la Chine et la Corée.

Le tennis de table a ensuite perdu de sa popularité auprès des Européens avant de connaître un nouvel essor en Angleterre et au Pays de Galles au début des années 1920 sous son ancien nom de tennis de table, le nom ping-pong étant déjà une marque déposée. Des associations nationales furent créées et les règlements furent normalisés tant en Europe qu’en Extrême-Orient.

Au cours des soixante années qui ont suivi, le tennis de table devint un sport majeur dans le monde entier, comptant quelque trente millions de joueurs de compétition et un nombre incalculable de joueurs amateurs. Essentiellement, le sport lui-même n’a pas changé depuis ses débuts, bien qu’il soit plus rapide, plus subtil et plus exigeant qu’il y a vingt ans. La FITT a toujours eu le souci de veiller à ce que le tennis de table demeure un concours d’habileté et de s’assurer que, bien qu’elles aient un impact sur le sport, les nouvelles technologies ne donnent pas un trop grand avantage aux joueurs qui sont les premiers à les mettre à profit. C’est pourquoi les spécifications relatives à l’équipement sont clairement formulées et rigoureusement respectées.

Tant à l’échelle nationale qu’internationale, le tennis de table moderne est tout aussi rigoureux que les autres sports, car il requiert une condition physique et une concentration optimales que seul un entraînement rigoureux orienté sur le perfectionnement des habiletés naturelles peut procurer. Aujourd’hui, il s’agit probablement du sport le plus pratiqué au monde.

Pour en savoir plus sur le processus de qualification pour les Jeux du Canada dans ce sport, communiquez avec votre fédération provinciale. Suivez le lien ci-dessous pour plus d’information.

TENNIS DE TABLE

Anciens de renom

Alicia Côté
TENNIS DE TABLE
canada games logo
Andre Ho
TENNIS DE TABLE
canada games logo
FAAZIL KASSAM
TENNIS DE TABLE
canada games logo
< Retour à SportsHaut de la page