LES JEUX DU CANADA
LA PROCHAINE GÉNÉRATION DE LEADERS CANADIENS

Sondage du CJC : Les jeunes Canadiens s’ennuient du sport, mais certains ne pensent pas s’y remettre  

Sondage du CJC : Les jeunes Canadiens s’ennuient du sport, mais certains ne pensent pas s’y remettre  

1 Avril, 2021
Un jeune sur trois n’est pas certain de reprendre le sport après le déconfinement

Ottawa, ON – Le Conseil des Jeux du Canada (CJC) a réalisé une étude en partenariat avec IMI International sur les répercussions de la pandémie sur la pratique sportive des jeunes Canadiens.

On a demandé à plus de 2 000 répondants âgés d’au moins 13 ans, dont 600 jeunes (13-24 ans), s’ils prévoyaient se remettre au sport une fois les restrictions sanitaires levées. Le tiers n’était pas certain, et 20 % ont répondu qu’ils ne le prévoyaient pas.

Faits saillants du sondage : 

-La majorité des jeunes et des adolescents estiment que les restrictions visant le sport sont « malheureuses », mais « malheureusement nécessaires ».

-Le tiers des jeunes ne sont pas certains de reprendre le sport.  

-Un jeune actif sur cinq (20 %) ne prévoit pas reprendre le sport.

-69 % des répondants estiment que le sport sera essentiel pour motiver les adolescents et les jeunes après la pandémie.

-84 % des parents estiment que le sport a un effet positif sur la santé mentale et le niveau de stress de leur jeune.

« La pandémie a énormément touché tous les Canadiens, mais ces données inquiétantes nous montrent que la communauté sportive doit faire tout ce qu’elle peut pour motiver les jeunes à reprendre le sport, pour leur bien-être à long terme, explique Dan Wilcock, président-directeur général du CJC. Les bienfaits physiques et psychologiques du sport n’ont plus à être démontrés, mais des milliers de jeunes risquent de s’en priver au sortir de la crise. Nous devons contribuer à créer des environnements sécuritaires et accueillants qui encouragent les Canadiens à profiter des bienfaits du sport. » 

Les Jeux du Canada, le plus important événement de sport amateur au pays, viennent de dévoiler une nouvelle image de marque, reflétant leur volonté d’inspirer la prochaine génération d’athlètes et de leaders canadiens.

« C’est important de continuer à se fixer des objectifs et à rester actif, indique Catriona Le May Doan, vice-présidente du CJC. On commence à voir la lumière au bout du tunnel, et les compétitions comme les Jeux du Canada seront essentielles pour donner un but à atteindre aux jeunes athlètes. Le sport, le travail d’équipe et la compétition sont des éléments essentiels de mon parcours. Ça m’a motivé tout au long de la période charnière qu’est l’adolescence. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour inspirer la nouvelle génération à se dépasser dans le sport et dans la vie. » 

Plus grand événement multisports au pays, les Jeux du Canada réunissent tous les deux ans, en alternance entre l’été et l’hiver, plus de 2 000 athlètes avec et sans handicap. Les prochains Jeux d’été auront lieu du 6 au 21 août 2022, dans la région de Niagara, tandis que les Jeux d’hiver du Canada 2023 se dérouleront à l’Île-du-Prince-Édouard. 

À propos du Conseil des Jeux du Canada (CJC)

Le Conseil des Jeux du Canada (CJC) est l’organisme privé sans but lucratif qui régit le mouvement des Jeux du Canada. Tenus tous les deux ans, en alternance entre l’été et l’hiver, les Jeux du Canada sont le plus haut niveau de compétition au pays pour les athlètes de la relève. Ils ont eu lieu au moins une fois dans chaque province depuis leur création à Québec à l’occasion du centenaire du Canada en 1967. Les Jeux sont fiers de leur contribution au système de développement sportif ainsi que de leurs legs durables en installations sportives, fierté collective et unité nationale. L’organisation des Jeux du Canada est rendue possible grâce au dévouement des sociétés hôtesse ainsi qu’à la contribution et au soutien du gouvernement du Canada, des gouvernements provinciaux et territoriaux, des municipalités hôtes. 

Nous aimerions reconnaître que le territoire sur lequel nous nous trouvons est le territoire traditionnel des Algonquins Anishinabeg. Par sa présence, la nation algonquine façonne ce territoire depuis des temps immémoriaux.

Relation Avec les Médias

Erin Mathany, vice-présidente, marketing, communications et partenariats

emathany@canadagames.ca

416.209.2142

Partager:
Haut de la page